Le musée -Activités - Conférence Adélaïde Blavier : « Enjeux, problèmes et évolutions liés à la santé maternelle dans le contexte d'insécurité au Kivu »

:Activités

Conférence Adélaïde Blavier : « Enjeux, problèmes et évolutions liés à la santé maternelle dans le contexte d'insécurité au Kivu »

Conference

29/11/22

Adultes

Gratuit

1h30

via Zoom

Sans réservation

Suite à l’exposition Sakife. Santé des femmes au Kivu par Christophe Smets avec Olivier Lebussy accueillie cet été au BELvue, Adélaïde Blavier revient nous parler des « Enjeux, problèmes et évolutions liés à la santé maternelle dans le contexte d’insécurité au Kivu » et plus précisément de l’état psychologique des femmes et enfants victimes et situations familiales des victimes et de leurs proches. Cette conférence aura lieu en ligne via Zoom de 18h30 à 20h. Une séance de questions-réponses viendra clôturer la soirée.

Horaire

  • 18h30: introduction (FR/NL)
  • 18h45: Talk Adélaïde Blavier (FR)
  • 19h30: Q&A (FR/NL)
Adélaiïde Blavier

Adélaïde Blavier (FR) est docteure en psychologie et professeure à l’Université de Liège où elle dirige le Centre d’Expertise en Psycho-traumatisme et Psychologie Légale. Elle est titulaire des cours de psycho-traumatisme, d’outils diagnostiques et d’éthique et déontologie. Elle dirige également deux certificats (formation post-master) respectivement sur l’expertise psycho-judiciaire et sur la psycho-traumatologie. Ses travaux de recherche portent principalement sur le traumatisme psychologique et notamment sur la question de l’agression sexuelle et ses conséquences au niveau du traumatisme psychologique.

RDC Centre de Santé Muganzo MEMISA Sud Kivu 8298

L’exposition Sakife. Santé des femmes au Kivu avait accueilli cet été pas moins de 2617 personnes. Il s’agit d’un projet d’expo-reportage photo qui a pour cadre les provinces du Nord et du Sud Kivu à l’est de la République démocratique du Congo. Cette exposition vise à mettre en lumière les rôles des femmes dans le système de santé, en lien notamment avec le travail du docteur Mukwege, prix Nobel de la Paix 2018 et le Prix Fondation Roi Baudouin pour le Développement en Afrique en 2011. L’expo a été réalisée par le photographe Christophe Smets de La Boîte à Images en collaboration avec le journaliste Olivier Le Bussy de La Libre Belgique.